Smartphone pliable

Le mois dernier, une épidémie de téléphones pliables a déferlé sur le salon de la CMM 2019 à Barcelone. Samsung a eu un moment de micro-drop et a lancé le Galaxy Fold quelques jours avant le début de la conférence. Huawei a dit « hold my beer » et a annoncé le Mate X. Ensuite, TCL (la compagnie qui fabrique des téléphones sous les noms Alcatel et BlackBerry Mobile) a taquiné plusieurs concepts de téléphones pliants et n’oublions pas le Nubia Alpha, qui est soit un téléphone pliable qui est une montre… ou une montre qui est un téléphone.

Pendant toute cette surenchère, Motorola est restée silencieusement sur la touche. Mais il n’est pas complètement sorti du brouhaha – des rumeurs ont couru qu’il prévoyait de sortir un téléphone pliable. La compagnie a confirmé qu’elle travaillait sur un téléphone pliable et qu’il sortira cet été, mais il n’y avait aucune mention s’il s’agissait bien d’un nouveau Razr.

Un Razr remanié a le potentiel d’être le meilleur que tous les autres téléphones pliables qui sortent. Après tout, avant que les smartphones étaient une chose, le Razr a régné sur l’industrie avec son design iconique et élégant de téléphone à rabat qui pourrait se traduire très bien pour l’ère émergente du téléphone pliable.

Motorola Razr brevet indique un design classique avec un écran pliable

En janvier, le Wall Street Journal a rapporté que Motorola faisait revivre sa marque Razr avec un nouvel appareil à 1 500 $. Plus tard, un dépôt de brevet découvert par 91Mobiles comprenait des illustrations de ce qui pourrait être un nouveau téléphone Razr.

Les illustrations suggèrent un design similaire à celui de l’original, mais au lieu de diviser l’espace intérieur par une charnière qui divise l’écran et le clavier numérique, le « nouveau » Razr serait entièrement affiché. L’écran serait apparemment assez flexible pour se plier en deux et le renflement incurvé de l’écran (une fois fermé) serait caché à l’intérieur du corps du téléphone.

Si ces majorations s’avèrent exactes, Motorola adopte une approche plus pratique que Samsung et Huawei. Au lieu d’un téléphone s’ouvrant sur une tablette, la petite taille du Razr signifierait toujours qu’il reste un téléphone de poche.

Le mardi, le site XDA Developers a partagé ce qui était prétendument les spécifications pour le Razr :

Affichage principal : 6,2 pouces ; 2 142×876 pixels
Processeur : Qualcomm Snapdragon 710
RAM : 4 ou 6 Go
Stockage : 64 ou 128 Go
Batterie : 2 730 mAh
Couleurs : Blanc, Noir ou Or

L’affichage sur le Razr original n’était que de 2,2 pouces. Un écran de 6,2 pouces est de bon augure pour les personnes qui préfèrent les petits boîtiers de téléphone avec autant d’écran que possible. Le processeur est un choix curieux. Au lieu d’un Snapdragon 855, il utilise un Snapdragon 710 que l’on retrouve dans des téléphones comme le Galaxy A8 et le Xiaomi Mi 8 SE. Il sera intéressant de voir comment Motorola optimise les choses pour le processeur.

Comme le Razr original, il y a aussi des rumeurs d’une deuxième exposition sur la coquille extérieure. Cela pourrait offrir un peu plus de fonctionnalités avec certaines applications de Motorola comme Moto Display, Moto Camera et Moto Actions.

Le Razr est déjà un succès téléphonique’pliable’.

Le Moto Razr a été le premier flip phone grand public. Il était magnifiquement mince (environ un demi-pouce d’épaisseur) avec une finition métallique brillante et il était disponible dans des tonnes de couleurs. Quand vous teniez un Razr, il n’était pas fragile ou bon marché et le mettre dans votre poche était sans effort.

Bien que les téléphones pliables soient la nouvelle chose « chaude », nous n’avons vraiment aucune idée comment cette tendance de paravent va se développer. Malgré sa sortie il y a 15 ans, Razr jouit toujours d’une grande notoriété et d’une grande notoriété. Avec son poids, plus de gens seraient intéressés par ce téléphone non pas en raison de son écran pliable, mais parce que c’est un nouveau Razr.

De nouvelles fuites montrent les caractéristiques logicielles utiles du Razr

Jeudi dernier, les développeurs XDA ont partagé certaines des prétendues fonctionnalités logicielles du Razr. L’un d’entre eux est la possibilité d’utiliser l’écran extérieur comme un trackpad lorsqu’il est déplié. Ceci est similaire au système de navigation à un bouton que l’on trouve sur certains téléphones Motorola comme le Moto G5 Plus, qui utilise le lecteur d’empreintes digitales comme un mini trackpad au lieu de l’écran lui-même.

Les rumeurs prétendent également que Google Assistant sera une grande partie de l’appareil, et qu’il y aura une fonction pour le déclencher lorsque le téléphone est fermé.

Ces dernières années, Motorola a une grande réputation pour la façon dont il utilise Android OS sur ses téléphones. Le logiciel est proche du stock, à l’exception d’une poignée de raccourcis ajoutés par Motorola.

Puisque le Razr n’est pas un  » téléphone qui se transforme en tablette « , il évite le chaos logiciel que le Galaxy Fold et Huawei Mate X doivent affronter pour rendre leurs appareils conviviaux. Si Motorola a expédié le Razr avec rien d’autre qu’Android 9 Pie et quelques add-ons, il devrait avoir un accueil chaleureux.

Plus d’informations sur https://www.meilleur-smartphone-pliable.net